On ne combat pas le racisme par le racisme!


Petit Guimba N1, de son vrai nom Youssouf Keita (l’un des plus grands humoristes maliens du moment), s’est retrouvé le 10 novembre dernier dans une histoire qui malheureusement a mal tourné. Il a finalement été déféré à la prison centrale de Bamako en attendant sa comparution prévue pour le 6 octobre prochain. Marcher sur quelqu’un avec les roues de sa voiture est forcement ignoble. Il reste à savoir s’il l’a véritablement fait exprès comme beaucoup le prétendent car personnellement, je ne le crois pas.
Maintenant ce que je n’arrive pas à concevoir, ce sont les points de vue de certaines personnes qui disent ouvertement sur les réseaux sociaux que l’artiste l’a fait sciemment et qu’il a bien agi, pour argumenter ensuite que les arabes sont très négrophobes et qu’ils méritent par conséquent, qu’on les traite tous comme ils traitent nos frères noirs chez eux.
Je n’ai jamais vécu dans un pays arabe. Je suis donc mal placé pour confirmer ladite négrophobie qui existerait la bas, même si beaucoup d’étudiants noirs de la Tunisie, de l’Algérie et surtout du Maroc s’en plaignent. Une négrophobie à laquelle les arabes noirs, eux aussi, malgré leur statut de citoyens au même titre que les arabes blancs, n’échapperaient d’ailleurs pas.
Des litres d’encre ont coulé au sujet du racisme anti-noir (dans tout le Maghreb, en France, aux USA…), sans que quoique ce soit ne change vraiment. Vous savez pourquoi rien ne change ? C’est simple : vous aurez la réponse si vous remplacez erreur par racisme dans la célèbre phrase « L’erreur est humaine ». « Le racisme est humain » (chez beaucoup de personnes en tout cas). Tout comme le monde ne va pas sans les jaloux, les hypocrites, les imbéciles, les connards, les sadiques, les fous et folles, les corrompus, les voleurs et receleurs, les putes et les michetons… Il faut aussi des racistes. Bon enfin, il n’en faut pas car c’est vilain le racisme. Cependant, si cela est indispensable pour un équilibre, qu’il continue d’en exister donc. Nous devons arrêter notre discours victimaire qui nous fait passer à chaque fois pour les plus détestés. Il y a autant de négrophobes que de négrophiles. Je ne crois pas que les arabes soient tous racistes ou plus racistes que les autres. Le racisme existe dans toutes les sociétés, avec une réciprocité certaine. Je ne vais donc pas m’attarder sur cet axe du problème. Passons à l’essentiel, aussi bref soit-il.
Certains se forcent à voir le racisme là où il n’est pas en réalité. Pourquoi lorsque mon frère noir m’appelle négro, je dois le prendre en bien et me fâcher par contre si c’était un arabe ou un français blanc qui m’appelait ainsi ? Et pourquoi le blanc doit plus craindre le noir que son frère blanc…Le crime a-t-il une couleur ? Bien évidemment, NON!
Détester les Arabes vivants chez nous parce que nos frères sont maltraités dans les pays arabes n’a pas de sens. Si les autres ne connaissent pas la valeur de l’être humain, ou feignent de ne pas la connaître, montrons leur en retour que nous sommes des humains au sens propre du terme avec de grands cœurs. Pourquoi imiter le mal ? À quelle fin ? En tout cas, je ne tomberai jamais dans la peau d’un xénophobe parce que mes frères sont victimes de négrophobie ailleurs !
Les arabes sont négrophobes, on l’admet. Tous les arabes d’ailleurs, si vous voulez. En revanche, je suis sûr d’une chose. Combattre le racisme par le racisme, est aussi insensé et bête que le fait de mordre un chien parce qu’il nous a mordu.

issbill

A propos de issbill

Appelle moi Iss Bill le Blacknegronoir. Auteur-compositeur-interprète malien, passionné de musique et de lettres depuis le bas âge, j’ai fini par me mettre au rap, à cause de son lien étroit avec la poésie, que j’adore aussi. Écriture & musique : voici en deux mots toute ma vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *