Mort


4
J’ai ouïr parler de la mort de l’écrivain le 15 octobre dernier. J’ai compris que lorsqu’on s’appelle Yambo Ouologuem et non Amadou Hampaté Bâ et que notre destin, au lieu de nous faire écrire sur sur un certain wangrin nous fait écrire un roman comme « devoir de violence » on ne peut que mériter un petit hommage de la part des siens

Mali: quand on s’appelle Yambo Ouologuem et non Amadou Hampâté ...



2
  J’ai vu une gamine entre la vie et la mort. J’ai demandé: Docteur, qu’est-ce qu’elle a? navré, celui-ci m’a parlé du triste sort de l’enfant épuisé et dominé par le coma. Au centre de réanimation juste à coté, des pleurs de certains malheureux s’amplifiant, nous ont révélé qu’une vie […]

Nos hôpitaux entre la vie et la mort



l’Homme qui croyait que le pouvoir était éternel Oui, le vampire, l’autre là, le type qui blessait qui osait se comparer aux roi là. « Blesse Compare au rey » Voila c’est lui. J’ai appris qu’il s’est fait chasser du Burkina comme un malpropre l’an passé comme s’il ne se lavait pas […]

« Vous l’avez tué, mais pourquoi le brûler?»