Parlons en



Méfiez-vous de tous ces vampires qui vous entourent. Ces imposteurs qui n’ont jamais été de vos amis et qui sont prêts à vous conduire sur n’importe quelle voie pourvu qu’ils s’en mettent plein les poches. Méfiez-vous d’eux monsieur! Ce sont des diables déguisés en messie.

Renoncez à briquer un second mandat monsieur le président!





Pendant plus d’une demi-heure, Aminata n’arrivait pas à enfanter. Elle enchaînait les contractions depuis longtemps, mais rien. Les femmes autour d’elles pensaient que ce n’était pas l’enfant qui refusait de sortir mais plutôt Aminata qui ne se donnait pas à fond. On l’encourageait mais toujours rien. Après beaucoup d’efforts, tout le monde avait dû se rendre à l’évidence. L’enfant ne refusait pas de sortir. La fille se donnait également à fond. Le problème n’était pas là. Le bébé ne pouvait pas sortir parce que le bassin d’Aminata n’était pas assez large pour le laisser passer. L’ultime recoure était donc une césarienne pour éviter que le bébé ne meure asphyxié. La crainte d’Aminata devint énorme. Elle s’est quand même dit que si l’opération se passait mal, ce ne serait la faute à personne car elle était maintenant dans la peau d’une résignée, aux formules remplies de bondieuseries. Ce ne serait ni la faute de sa mère, ni celle de son père. Ni de ce mariage forcé auquel on l’a soumise. Pas de responsables. Le destin. C’est tellement plus simple. C’est tout simplement Allah qui l’a voulu ainsi. Aminata n’a pas oublié les paroles de sa mère qui lui avait toujours répété que tout ce que lui Allah fait est bon.

Aminata, femme dans la peau d’une enfant, prisonnière de la ...




4
J’ai ouïr parler de la mort de l’écrivain le 15 octobre dernier. J’ai compris que lorsqu’on s’appelle Yambo Ouologuem et non Amadou Hampaté Bâ et que notre destin, au lieu de nous faire écrire sur sur un certain wangrin nous fait écrire un roman comme « devoir de violence » on ne peut que mériter un petit hommage de la part des siens

Mali: quand on s’appelle Yambo Ouologuem et non Amadou Hampâté ...



3
90% de la population malienne est de confession musulmane. Seulement 5% de cette population est Chrétienne tout comme l'animisme qui compte aussi 5% de fidèles. Quels sont les rapports que certains chrétiens, en tant que minoritaires, entretiennent avec les musulmans de leur voisinage? Le respect de la religion de l'autre est-elle une réalité au Mali?

Le chrétien dans le regard du musulman au Mali