Magic System, une source d’inspiration pour Bamako


Un exemple incontournable de réussite pour tous les jeunes africains. Partir d’Anoumambo, un quartier précaire d’Abidjan en Côte d’Ivoir, ce groupe mythique du zouglou, genre musical ivoirien très en vogue en Côte d’Ivoire, est aujourd’hui devenu un exemple incontournable de réussite pour tous les jeunes africains. Ils ont fait danser le monde entier avec des titres cultes comme « Premier Gaou »,  le morceau de leur consécration, « Poisson d’avril », ou encore « Petit pompier ». Ils ont donné des concerts dans des salles prestigieuses aux quatre coins du monde. Une figure emblématique de la musique africaine, ils sont aujourd’hui.

Du magique pour le système Bamakois !

Le groupe est ivoirien et se nomme Magic System. Les membres étaient à Bamako au Mali dans le cadre d’une tournée africaine pour célébrer leurs 20 années de carrière. Cette tournée très importante pour le groupe qui a commencé sa carrière en 1997, commence très bien car Bamako a été en ébullition durant les deux jours de concerts programmés. Les 6 et 7 octobre dernier. C’était tout simplement magique pour le système Bamakois !

Ma joie de poser avec les gaous même si A’salfo voit mieux que moi

Préserver le lien entre la Côte d’Ivoire et la Mali
Accompagnés par plusieurs structures, en occurrence Canal+, dans les locaux duquel, sis à Hamdallaye ACI, une conférence de presse a eu lieu le 6 octobre, les Gaous face aux journalistes et blogueurs, par la voix d’Asalfo, leader du groupe, ont tenu à remercier Canal + et tous les autres partenaires qui ont œuvré afin que cette tournée soit mémorable. Ils ont tenu également à montrer leur attachement vis-à-vis du Mali qui est un pays avec lequel, le leur, la Côte d’Ivoire, entretient un lien étroit et sacré de longue date qu’il serait important de préserver, avant de promettre un show inoubliable le même jour au Magic Ciné ex Babemba. Chose promise, chose faite, parce qu’ils ont mis le feu comme on ne l’imaginait pas ce soir du 6 octobre. Au rythme de plusieurs de leurs tubes comme ceux cités plus haut, les Bamakois ont dansé comme jamais. Le lendemain, au stade Omnisport Modibo Keita, la même chose s’est répété. Deux jours d’ambiance folles que Magic System, auquel nous souhaitons joyeux anniversaire a donné.
Vivement les 30 ans du groupe !


issbill

A propos de issbill

Appelle moi Iss Bill le Blacknegronoir. Auteur-compositeur-interprète malien, passionné de musique et de lettres depuis le bas âge, j’ai fini par me mettre au rap, à cause de son lien étroit avec la poésie, que j’adore aussi. Écriture & musique : voici en deux mots toute ma vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *