Mon ami je dis hein, après la petite, on colle quoi?


Quand tu t’appelles Franko, et que tu es auteur d’un single à succès comme « coller la petite », c’est cool. Oui très cool parce que la vie te sourit. Elle te montre ses dents. Ses belles dents blanches qui ont l’art des rires jaunes. Envouté par son charme, tu ne peux voir son côté hypocrite tout de suite. Tout est rose car tu la colles bien, elle aussi, la vie.

Qui d’entre nous n’a pas écouté ce titre? Tu ne l’as peut être pas aimé, mais pas écouté!

Aka laisse ça…

« Coller la petite », nous pouvons le dire sans doute, est désormais un classique de la musique africaine. Partit de rien, Franko, grâce à ce morceau à presque fait le tour du monde. Les télévisions l’ont passé en boucle, les sites internets l’ont propagé, les foules l’ont scandé en coeur. J’ai pas vu de sondage l’affirmant mais cela m’étonnerait qu’il ne soit pas le son africain le plus écouté de ses douze derniers mois. Un véritable succès qui a fait oublier au jeune rappeur camerounais toute sa galère du passé car c’est important de rappeler que le succès de Franko, ne lui est pas tombé du ciel. 2003, début dans la musique. 2013, premier album. Il a fallut attendre 2015 pour qu’il devienne enfin incontournable. Chapeau à l’artiste pour sa patience et son courage.

Capture du clip "Coller la petite" de Franko.

Capture du clip « Coller la petite » de Franko.

Mais mon ami je dis hein, après la petite, il va falloir trouver quelque chose d’autre à coller ?

Quelqu’un m’avait dit une fois qu’on ne juge pas un artiste à partir d’un tube. C’est clair et net. S’il est vraiment fort, il enchaînera. C’est ce que Franko, à la demande de son public, a fait. Après son tube coller la petite, il est revenu en cette année 2016, avec « Téléphone »

Comparons les deux titres

Contrairement à coller la petite qui n’avait d’ailleurs pas échappé à la censure pour immoralité, Téléphone, est plutôt conscient. C’est un son dans lequel, Franko aborde un sujet concret de société: Les problèmes que le téléphone peut engendrer au sein d’un couple.

Moi personnellement, j’ai kiffé. Et si j’avoue que coller la petite est plus dansant, plus entraînant, en revanche je trouve Téléphone plus utile. Je ne comprends donc pas pourquoi dans l’ensemble, les gens n’accrochent pas vraiment. On me dira certainement que les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Mais, sérieusement, j’aimerais bien voir ce titre aller plus loin. Je ne suis pas en train de dire qu’il passe  inaperçu mais, côté succès, ce titre est derrière, à des années lumières de « coller la petite », comme si ce n’était pas le même Franko qui l’avait rappé. Que faire alors? En tous cas, mon ami…

Faut pas nous prendre la tête avec ton téléphone la hein! Trouve nous quelque chose d’autre à coller et vite fait! 

Tous ceux avec lesquels j’ai parlé du son « téléphone » de Franko, m’ont confié qu’ils avaient plutôt un penchant pour coller la petite. C’est bizarre non! Le nouveau son n’est pas mal pourtant… Donc Franko, il faut essayer de faire « coller la grande » pour voir, on ne sait jamais oh, sinon demande à Psy le Coréen ou le groupe Os Destroia de l’Angola, ils vont t’expliquer. Tout le monde a chanté Gangnam style et danser Bella jusqu’aaaa, après…?

Os Destroia, bella. YouTube.

Os Destroia, bella. YouTube.

Psy, gangnam style. YouTube. Tube planétaire.

Psy, gangnam style. YouTube. Tube planétaire.

Voici une autre réalité de la musique. Quand tu fais un tube qui atteint une certaine dimension, tu as par la suite tous les problèmes. Ceux qui t’aiment ont tendance à te limiter à ce tube. Du coup, le défi devient plus grand. Tu veux prouver que tu peux faire mieux, et malgré que tu bosses très fort, envoie du lourd, tes fans ne remarquent pas vraiment et ça, c’est pas cool de la part des mélomanes. En tout cas, Franko on attend notre « coller la grande. »


issbill

A propos de issbill

Appelle moi Iss Bill le Blacknegronoir. Auteur-compositeur-interprète malien, passionné de musique et de lettres depuis le bas âge, j’ai fini par me mettre au rap, à cause de son lien étroit avec la poésie, que j’adore aussi. Écriture & musique : voici en deux mots toute ma vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *