Le passé et ses petits frères


Une victime du temps(credit image wikimedia commons)

Une victime du temps(credit image wikimedia commons)

2015 t’a dit je t’aime, tu l’as trouvé belle.
d’un simple sourire, elle t’a emballé.
2015 t’avait dit pareil, tu l’as cru fidèle,
pas plus tard qu’hier, elle t’a largué.
Entre le passé et l’avenir,
solitaire, ennuyé est le présent.
déjà il se meurt, a peur de partir
finir passé. Pourtant, règle du temps.
Le futur, incompris et jaloux,
qui d’ailleurs n’est jamais là
tente comme ce passé parfois doux,
qui manque mais ne reviendra pas.
L’un mort, l’autre excité, naissant.
Le troisième, coincé, s’aventure.
Lorsque le futur, malin, veut être présent,
Le présent abusé, rêve du futur.
Le passé observe ses petits frères
jouer avec le temps, c’est le thème.
Lui qui s’appelle dorénavant hier
sait qu’ils ne jouent qu’avec eux-mêmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *